Au cœur de l'Eglise

Dom Guéranger tint à placer le premier monastère de moniales de la Congrégation sous le patronnage de sainte Cécile, vierge romaine martyrisée aux premiers siècles de l’Eglise. « Pourquoi ce titre de Sainte-Cécile ? Pour que l’Église ait des orantes qui prient pour le Pape, comme sainte Cécile pour saint Urbain dans les catacombes. » (Lettre du cardinal Pitra, 18 mars 1878). L’abbé de Solesmes enseigna à Mère Cécile Bruyère et à ses premières compagnes à vivre dans la plus étroite union avec l’Église leur Mère et à mettre au-dessus de tout leur beau titre de filles de l’Église catholique.

Désireuses d’être fidèles à cet héritage reçu de dom Guéranger, les moniales s’efforcent de vivre au cœur de l’Église en recevant d’elle la vie spirituelle, en se mettant à l’écoute de ses enseignements et en s’unissant profondément aux événements du diocèse et du monde. Elles savent que l’offrande de leur prière et de toute leur vie contribue à la mission de l’Église. La célébration de la liturgie, rénovée selon les directives du Concile Vatican II, est l’expression privilégiée  de leur service ecclésial

© Abbaye Sainte-Cécile de Solesmes 2020

23, rue Jules Alain

72300 Solesmes, France

Tel : 02 43 95 45 02