top of page

Nouvelles de la communauté Sainte-Cécile de Solesmes

Nouvelles de l'année 2023

+
Pax

Cette belle et riche année 2023 débute par un événement émouvant pour l’Église universelle : l’entrée dans la vraie Vie de notre cher Pape émérite Benoît XVI. En union avec tous les fidèles du monde entier, notre prière s’élève fervente et reconnaissante pour son pontificat marqué par la douceur et l’humilité. 

Quant à notre diocèse du Mans, il a eu la joie d’accueillir son nouvel évêque, Monseigneur Jean-Pierre Vuillemin. Il vient nous visiter accompagné du Père Abbé Dom Geoffroy Kemlin, pendant l’octave de Pâques, ce qui nous permet de faire sa connaissance, de profiter de sa simplicité et de découvrir… sa passion pour les abeilles ! 

Le Père Grégoire Cador, son vicaire général, est nommé évêque du diocèse de Coutances et Avranches. Proche de notre monastère depuis son enfance, il a exercé auprès de nous un ministère de confesseur durant six années. Notre prière fidèle l’accompagne pour sa nouvelle mission.

Une autre visite marquante a été le passage du Nonce Apostolique, Monseigneur Celestino Migliore, en la fête du Sacré Cœur, nous apportant des nouvelles de l’Église en France ainsi que du Saint-Père. À cela s’ajoutent d’autres rencontres très enrichissantes : des évêques de passage tels que Monseigneur Matthieu Rougé, Monseigneur Jean-Charles Descubes et Monseigneur Pierre Raffin ; la Supérieure Générale des Bénédictines du Sacré-Cœur de Montmartre ; le Père Hervé-Marie Cotten, curé de de la paroisse de Sablé ; le Père Amaury de La Motte-Rouge, vicaire de l’ensemble paroissial « Cathédrale Saint-Julien, Saint-Benoît, Notre-Dame de la Couture » au Mans et prêtre accompagnateur du Pôle Jeunes et Vocation ; les personnes handicapées de l’Arche avec leurs accompagnateurs ; le directeur de l’AED-France, Monsieur Benoît de Blanpré ; ou encore Madame Hélène de Courrèges, membre de 

l’association Magdalena et nouvelle postulatrice de la cause de béatification de Dom Guéranger, etc… autant de facettes de notre Mère l’Église qui nous stimulent dans notre vie de louange et d’intercession pour tous les hommes.

Même si la plupart des Sœurs ont largement dépassé l’âge de participer à ce genre d’événements, nous avons eu la grâce de suivre en direct quelques parties des JMJ à Lisbonne et nos cœurs, éternellement jeunes, ont vibré à l’unisson avec la jeunesse de tous les pays !  Grande joie également d’accueillir le Saint-Père en terre marseillaise : nous n’y étions pas corporellement mais notre prière et action de grâces, oui !

La Congrégation de Solesmes aura sûrement beaucoup de souvenirs pour les archives de l’année 2023. En effet, celle-ci est marquée par le 39ème Chapitre Général présidé pour la première fois par le T. R. Père Abbé Dom Kemlin, réunissant tous les Abbés et Prieurs ainsi que quelques Abbesses de la Congrégation. À cette occasion, nous accueillons le Père Abbé Primat Gregory Polan en clôture, il nous partage les nouvelles de l’Ordre bénédictin dans le monde ainsi que quelques aspects de sa mission.

Le Chapitre Général comprend toujours une visite conviviale et fraternelle de tous les Pères Abbés et Prieurs à Sainte-Cécile : la rencontre s’achève cette année par une visite à la sacristie où a lieu une exposition de quelques trésors de la maison, un temps de prière à la crypte auprès de Mère Cécile Bruyère, et les Vêpres chantées ensemble.

À la crypte de Sainte-Cécile

L’année voit par ailleurs l’élection de nouveaux Pères Abbés : Dom Damien Thévenin à Saint-Paul de Wisques, Dom Jean-Vincent Giraud à Sainte-Anne de Kergonan, et d’une nouvelle Abbesse : Mother Benedict McLaughlin suite à l’érection en Abbaye du Prieuré de Westfield aux États-Unis. Ces événements nous permettent de resserrer toujours plus nos liens fraternels et de rendre grâce ensemble pour le bel héritage et l’unité de la famille solesmienne. 

À Sainte-Cécile, l’année débute avec la visite canonique au mois de janvier, effectuée par Dom Xavier Perrin, Abbé de Our Lady of Quarr et Mère Eustochium Lee, Abbesse de Pax Cordis Iesu de Ryde. La visite, qui dure une semaine, est pour nous l’occasion de renouveler notre élan communautaire vers la sainteté, dans une vie monastique toujours plus authentique. Par nos visiteurs nous faisons aussi plus ample connaissance avec nos communautés anglaises de la Congrégation. Sister Elizabeth Burgess, arrivée au mois de décembre précédent, nous quitte heureuse et reconnaissante pour son séjour de repos.

Dom Perrin, Mother Eustochium et Sister Elizabeth

Au mois de février, Mère Abbesse prend l’avion pour la Martinique, en vue de son séjour chez nos Sœurs de Sainte-Marie-des-Anges, et cette fois-ci elle est accompagnée de Sœur Marie-Jean Bulver, qui visite sa terre natale après 40 ans ! Ce voyage sera suivi de plusieurs autres pour Mère Abbesse : la visite canonique à Saint-Michel de Kergonan, la bénédiction abbatiale de Mère Benedict McLaughlin à Westfield, sans oublier un bon séjour de repos chez nos Sœurs Servantes des Pauvres à Angers. 

La communauté compte actuellement 33 Sœurs, allant de 96 ans à 22 ans. Nous fêtons le jour de l’Épiphanie le jubilé de 70 ans de profession de Sœur Marie Sion, vaillante ancienne de 92 ans qui nous édifie par son énergie et sa fidélité. 

Au mois d’août, Sœur Scholastique Bauza, issue de l’Abbaye de Notre-Dame-du-Pré de Valmont, vient s’installer définitivement à Sainte-Cécile pour poursuivre sa vie monastique dans notre communauté. Elle fête avec nous dans la joie et l’action de grâces son jubilé de diamant de profession le 21 novembre. 

Sr Scholastique Bauzale jour de son jubilé

Il y a aussi, au cours de l’année, quelques départs, parfois aller-retour : Sœur Anne-Emmanuel Carrel part généreusement en mission, prêter main forte au Prieuré de Sainte-Marie-des-Anges, ce qui occasionnera quelques changements dans les charges. En sens inverse nous recevons Sœur Anne-Cécile Dantin, moniale dudit Prieuré pour un séjour prolongé.

En la fête du Sacré-Cœur, le Seigneur vient chercher notre chère Sœur Marie-Lucie Marceline âgée de 77 ans et originaire de la Martinique, à quelques jours de son jubilé de profession, cette fois-ci pour un aller simple, ce qui se comprend parfaitement car au Ciel on est trop bien pour songer à en revenir ! 

Sr Marie-Lucie Marceline et Mère Générale des Servantes des Pauvres

Et au noviciat ? L’année est tout aussi mouvementée pour le petit troupeau bien dynamique qui compte quatre Sœurs.  Le 1er janvier, en la belle solennité de Sainte Marie, Mère de Dieu, notre postulante Blanche reçoit l’habit monastique ainsi que le nom de Sœur Marie-Joseph. Au cours de l’année, plusieurs stagiaires viennent discerner leur vocation, et l’une d’elles, Constance, fait un pas de plus et commence sa vie monastique parmi nous au mois de septembre. Nous avons, pour la première fois en 157 ans de fondation, une postulante née au 21ème siècle : une ère nouvelle s’ouvre dans l’histoire de Sainte-Cécile !          
 

De gauche à droite : Constance, Sr Bénédicte, Sr Marie-Madeleine, une stagiaire, Sr Marie-Joseph et Sr Jeanne-Sophie (passée à la communauté)

En parlant de « jeunesse », il a fallu renouveler celle du grand bassin du jardin, percé depuis bien des années. Des travaux ont été entrepris pour installer une bâche imperméable. Après avoir attendu avec impatience durant tout l’été que la pluie soit généreuse, nos désirs sont pleinement comblés à l’automne : le bassin est rempli pour la grande joie de toute la communauté !  

Le grand bassin du jardin

C'est une grande première pour la plupart d’entre nous, et beaucoup de moniales avant nous ont voulu voir ce que nos yeux voient et ne l’ont pas vu… Un autre chantier plus long et plus laborieux (et aussi plus bruyant !) a été la rénovation du jardin de notre cloître. Tout a commencé il y a plus d’un an, avec des problèmes de fuites d’eau. Il a fallu entreprendre des travaux de réparation qui ont mis ce jardin sens dessus dessous. Nous en avons profité pour le redessiner et l’embellir, ce qui n’avait pas été fait depuis 1966. Plusieurs mois de travaux patients et persévérants ont abouti à un merveilleux résultat : le nouveau préau du cloître fait l’admiration de toutes, aussi implorons-nous les saints anges de bien vouloir venir s’y promener avec nous ! 

Les travaux intellectuels ne manquent pas non plus : une deuxième session passionnante sur l’Apocalypse nous est donnée par le Père Jean-Michel Poffet, op, au mois de mars. Nous avons la grâce d’avoir des conférences régulières et très nourrissantes du Père Abbé Dom Kemlin sur la vie consacrée et les vœux, et de Dom Xavier Batllo sur les Pères de l’Église. Enfin, notre retraite annuelle est prêchée par le Cardinal Barbarin au mois de novembre sur des passages de l’Évangile. Il nous fait méditer sur le « oui » de Jésus, de Marie, de Pierre et des disciples en passant par la prière du Notre Père et les Béatitudes pour aboutir à notre « oui » à nous, qui se concrétisera par la rénovation de nos vœux le 30 novembre.

Tout cela n’empêche pas les moments de détente. Une rencontre fraternelle avec nos frères de Saint-Pierre est organisée au mois de février en la fête de sainte Scholastique : une représentation en ombres tchèques de la rencontre entre saint Benoît et sainte Scholastique, donnée par les moniales est suivie d’un bon goûter puis des Vêpres chantées à deux chœurs. De plus, nous accueillons le 26 mai en clôture le Père Abbé Dom Kemlin pour une « visite informelle » de la maison et de la propriété pour marquer son 1eranniversaire d’élection. 

Dom Geoffroy Kemlin et Mère Abbesse Claire de Sazilly

Le 11 août, nous fêtons notre Abbesse sur le thème du compositeur et flûtiste allemand Quantz (1697-1773), et l’été est agrémenté de deux pique-niques communautaires dans le jardin. Nous accueillons aussi la Prieure Générale des Sœurs Servantes des Pauvres, Mère Marie-Noël-Bénédicte pour un séjour de retraite et de repos fin novembre. À cette occasion, le noviciat nous propose un spectacle sur sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus en cette année jubilaire. À l’aide de ses poèmes, et des images qui l’ont accompagnée tout au long de sa vie, nous avons découvert d’une manière très vivante « la petite voie » qui nous conduit au Ciel ! Cette année encore, nous organisons une « journée d’amitié » qui rassemble de nombreuses familles et nos amis le 2 septembre : cette belle journée conviviale commence par une conférence sur l’attachement de Mère Cécile Bruyère à l’Église, suivie d’un repas à la marbrerie puis d’un récital d’orgue et de flûte, sans oublier la vente des produits de la maison. Une belle manière de passer du temps avec nos familles et amis et aussi de faire connaître notre vie !

Durant ces quelques jours qui nous séparent de la nouvelle année, la communauté est en ébullition et de grands préparatifs sont en cours. Un bel événement se prépare dans le secret, qui fait la joie de l’Église et l’admiration des anges ! Que se passe-t-il donc à Sainte-Cécile le 31 décembre, en la fête de la sainte Famille ? Notre professe temporaire Sœur Jeanne-Sophie Leroy prononcera ses vœux solennels et recevra la consécration de vierges.  L’année se terminera donc pour nous par une dernière journée remplie de festivité ! 

Au milieu de la nuit, il y eut un cri : « Voici l’Époux ! Allez à sa rencontre ! » (Mt 25, 6)

Nouvelles de l'année 2023

Nouvelles de l'année 2022

Nouvelles de l'année 2021

Nouvelles de l'année 2020

Nouvelles de l'année 2019

Nouvelles de l'année 2018

bottom of page