Voeu de conversion des moeurs

Le vœu de conversion des mœurs inclut, dans sa formulation ancienne, les vœux de chasteté et de pauvreté

Chasteté

La chasteté des célibataires et des vierges, dans la mesure où elle manifeste le don à Dieu d'un cœur sans partage, constitue le reflet de l'amour infini qui relie les trois Personnes divines dans la profondeur mystérieuse de la vie trinitaire; amour dont témoigne le Verbe incarné jusqu'au don de sa vie; amour « répandu en nos cœurs par l'Esprit Saint », qui pousse à une réponse d'amour total pour Dieu et pour les frères.

Ils ne préféreront absolument rien au Christ, lequel daigne nous conduire tous ensemble à la vie éternelle !

J'ai dit au Seigneur : « Tu es mon Dieu ! Je n'ai pas d'autre bonheur que toi. » Ps 15

Pauvreté

La pauvreté confesse que Dieu est l'unique vraie richesse de l'homme. Vécue à l'exemple du Christ qui, « de riche qu'il était, s'est fait pauvre », elle devient une expression du don total de soi que se font mutuellement les trois Personnes divines. C'est un don qui se répand dans la création et se manifeste pleinement dans l'Incarnation du Verbe et dans sa mort rédemptrice.

Vous connaissez, en effet, la libéralité de notre Seigneur Jésus Christ, qui pour vous s'est fait pauvre, de riche qu'il était, afin de vous enrichir par sa pauvreté. 2 Co 8, 9

1/3

Chacune des moniales, aussi bien que le monastère, donnera l’exemple d’une vie simple et laborieuse, détachée des biens terrestres, à l’imi­tation de celle du Christ. Par la pratique généreuse du partage et de l’aumône, le monastère apportera le témoignage de la valeur relative et passagère des biens de ce monde, et de la liberté intérieure que l’on trouve dans la recherche et la possession des biens éternels.

© Abbaye Sainte-Cécile de Solesmes 2020

23, rue Jules Alain

72300 Solesmes, France

Tel : 02 43 95 45 02