L'attention aux anciennes et aux malades

Avant tout et par-dessus tout, on prendra soin des malades, et on les servira comme s’ils étaient le Christ en personne ; car c’est lui-même qui a dit :  J’ai été malade et vous m’avez visité , et encore :  Ce que vous avez fait à l’un de ces petits, c’est à moi que vous l’avez fait. Les malades considéreront de leur côté que c’est pour l’honneur de Dieu qu’on les sert, et ils ne mécontenteront pas par des exigences superflues leurs frères qui les servent.

Règle de St Benoît, Chapitre 36

communauté monastique

Les jeunes auront des égards pour les anciens, les anciens auront de l’affection pour les jeunes.

Règle de St Benoît, Chapitre 63

DSC_4616_edited.jpg