Lectio divina

« Quand tes paroles se présentaient à moi, je les dévorais : ta parole était le ravissement et l’allégresse de mon cœur » Jr 15, 16

Les frères doivent consacrer certaines heures au travail des mains et d’autres à la lecture des choses divines.

Règle de St Benoît, chapitre 48

Dans les Saints Livres, le Père qui est aux cieux vient avec tendresse au-devant de ses fils et entre en conversation avec eux. La force et la puissance que recèle la parole de Dieu sont si grandes qu’elles constituent pour les enfants de l’Eglise, la force de leur foi, la nourriture de leur âme, la source pure et permanente de leur vie spirituelle. 

Vatican II, constitution Dei Verbum n° 21

lecture de la Bible
lecture Ecriture Sainte

Si vous saviez comme j’aime vous voir aimer l’Ecriture sainte ! Quelle est donc la parole humaine qui prête une expression à nos pensées, à nos sentiments, et qui, en les rendant, les renforce, les éclaire, les élève, les conforme à la pensée divine ? Méditez sans cesse les Evangiles, sachez-les par cœur, mais par-dessus tout, lisez-les avec des yeux d’épouse, ou sans cela, vous ne verrez pas tout ce que vous y devez voir.

Mère Cécile Bruyère

la lectio divina est lecture de la BIble, de l'Ecriture Sainte, de l'Evangile, écoute de la parole de Dieu, méditation