Silence et contemplation

« Je la conduirai au désert et je parlerai à son cœur » Os 2

"Aimez votre séparation du monde, tout-à-fait comparable au désert biblique. Paradoxalement ce désert n’est pas le vide. C’est là que le Seigneur parle à votre cœur et vous associe étroitement à Son œuvre de salut. "

La vie contemplative est une histoire d’amour passionné pour le Seigneur et pour l’humanité qui s’écoule, jour après jour, à travers la recherche passionnée du visage de Dieu, dans la relation intime avec Lui. Au Christ Seigneur, qui « nous a aimés le premier » et « s’est livré pour nous » , vous, femmes contemplatives, vous répondez par l’offrande de toute votre vie, en vivant en Lui et pour Lui. En ce dynamisme de contemplation, vous êtes la voix de l’Eglise qui, sans trêve, loue, remercie, gémit et supplie pour toute l’humanité et, par votre prière, vous êtes collaboratrices de Dieu Lui-même et vous relevez les membres défaillants de son corps ineffable.

S’exerçant à chercher Dieu uniquement et de tout leur cœur, dans la solitude et le silence de leur vie séparée du monde, dans le travail humble et pauvre, le renoncement et l’obéissance, au sein d’une communauté unie par le lien de la charité sous la conduite maternelle d’une abbesse, elles tendront à faire de toute leur vie une prière pure et continuelle qui trouvera sa plus haute expression dans la célébration solennelle de l’Office divin.

La vie contemplative, c’est réfléchir Dieu dans le fond de son âme parce qu’on Le regarde sans cesse et, tandis que nous Le regardons, Il S’imprime en nous.

le silence permet de rentrer dans la contemplation. ; silence et solitude sont recherchée pour permettre une vie contemplative tournée vers Dieu contemplé dans la vie du Christ Jésus.

© Abbaye Sainte-Cécile de Solesmes 2020

23, rue Jules Alain

72300 Solesmes, France

Tel : 02 43 95 45 02